27/05/2012

Pusty et la pustiquaire

Pusty et la pustiquaire

 

 

J'émergeai d’une sieste délicieuse, le soleil inondait la chambre.

 

J’ouvris les yeux et devant moi Lech III alias Pusty m’apparaissait souriante et paisible mais sous forme pixellisée.

Etais-je encore en train de rêver ou bien quelque fou de l’informatique avait-il numérisé ma brave petite bête ?

 

Je me frottai les paupières, écarquillai les yeux, chaussai mes lunettes pour finir par comprendre la situation : le brave chat se trouvait derrière la moustiquaire  dont les fils tellement fins m’avaient donné cette illusion.

 

La jeune chatte aurait sans doute voulu traverser le fin treillis mais seul Tom dans les dessins animés en était capable : par la magie des dessinateurs, ils se découpait en longs fils au passage de la moustiquaire et se reconstituait de l’autre côté au grand effroi de Jerry la souris.

 

Je me levai et me précipitai dans la véranda pour prendre la gentille Pusty, bien réelle dans mes bras.

 

NDT : Yog est tellement fou qu’il confond mustiquaire et pustiquaire !

Commentaires

Ai-je moi aussi la berlue ? J'ai trouvé ta note en double exemplaire même sans avoir de pustyquaire ici...
Bonne journée

Écrit par : godelieve | 29/05/2012

Répondre à ce commentaire

Encore un super article, merci du temps que vous prenez

Écrit par : BelExterieur | 13/02/2015

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.