08/09/2013

Un taureau drôle de zèbre

Un taureau drôle de zèbre !

 

Le regretté Raymond Devos nous avait conté ses déboires au volant de sa « deux bœufs » : au feu vert, elle broutait et fonçait au rouge comme il sied à tout vaillant bovin.

Mon ami José Jimenez, éleveur de « toros » de combat quant à lui se lamente à propos de Clopin son prochain « poulain » pour la corrida.

Le pauvre animal est daltonien : il charge le vert et broute le rouge.

Pour l’alimenter José projette de la lumière rouge sur son foin pour qu’il accepte de le consommer mais en pâture c’est le drame : où trouver de l’herbe rouge si ce n’est en littérature auprès de Boris Vian ? Clopin passe donc ses journées dans un enclos en terre battue, ceinturée de palissades pour qu’il n’aperçoive pas la moindre parcelle de verdure,  ce qui le met de fâcheuse humeur, seul aspect positif pour son entrainement au combat.

 Le personnel de l’hacienda doit changer de tenue pour soigner les bovins, les « lads » sont désormais vêtus d’un gris morne barré de jaune, ils préparent une revendication salariale. José en voit donc de toutes les couleurs !

Depuis un mois José harcèle en vain la Fédération de tauromachie pour que par exception les toreros utilisent des muletas vertes pour affronter son animal.

Hélas la conservatrice chambre professionnelle des toreros refuse elle aussi sauf si José lui verse un dédommagement colossal ! On ne se moque pas d’une tradition séculaire !

Seule l’association des opposants à la corrida se réjouit et se propose même pour racheter le taureau handicapé, lui sauvant ainsi la vie, mais à quel prix assureront-ils sa survie ?

Quel conseil donneriez-vous à José ?

Commentaires

je lui conseillerais d'élever plutôt des Galloways pour qu'elles pâturent dans les réserves naturelles ;-)

Écrit par : Adrienne | 09/09/2013

Répondre à ce commentaire

Bonjour Marc, je lui conseillerai d'élever plutôt des poules, c'est bien plus facile et moins cruel aussi ! Le taureau ne gagne jamais !
Bonne semaine à vous tous malgré le gris du ciel et douces caresses à tes quatre pattes ♥

Écrit par : Chadou | 10/09/2013

Répondre à ce commentaire

un peu olé olé ?

Écrit par : charlier | 10/09/2013

Répondre à ce commentaire

je lui donnerais le conseil d'emmener le taureau chez le zoophtamologue du coin, puis de le déguiser en fleur en lui chantant du Brassens au lieu de l'envoyer se faire étriper par les toréadors

Écrit par : edouard | 11/09/2013

Répondre à ce commentaire

Je déteste la corrida !
Un jour ne trouvant pas le sommeil, j'avais allumé la tv et la nuit c'est souvent Chasse etc...
Là c'était la fin d'une corrida le pauvre taureau ne voulait plus lutter, le sang coulait de partout , il à pris la pose, comme mon chien quand
il veut se soumettre ... son regard à ce moment là, je n'oublierai jamais, et là sans pitié il a été achevé sous les applaudissements !!!

Écrit par : Pâques | 11/09/2013

Répondre à ce commentaire

Un super texte!!!! Je n'aime pas la corrida non plus!!! Moi je le garderais et je ne ferais plus de corrida!

Écrit par : gootchai | 12/09/2013

Répondre à ce commentaire

Bonjour, je n'aime pas la tauromachie, joli texte.
Bonne soirée

Écrit par : urson | 12/09/2013

Répondre à ce commentaire

Hum... ton histoire m'a bien amusée !
Je lui conseillerais de lui mettre des lunettes aux verres colorés en vert quand il va au pré...... mais comme je n'aime pas la corrida, pas de lunettes rouges pour toréer........ pauvre Clopin !!
Bon week-end.

Écrit par : Malilouléa | 13/09/2013

Répondre à ce commentaire

d"arrêter les combats tout simplement
Bises Marc

Écrit par : nicole | 13/09/2013

Répondre à ce commentaire

Je suppose que José voit rouge ! ?????

Écrit par : jacques robert | 14/09/2013

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.