26/09/2013

La révolte du laser

 

 

Après un « bal de l’école » qui  avait rapporté quelque argent, j’ai demandé et obtenu l’achat d’un laser pour le labo, auprès de la Direction.

J’avais jadis utilisé, en 1968, un tel engin à l’Université qui permettait de réussir à coup sûr les expériences d’optique ondulatoire (interférences et diffraction) et maintenant je pourrais les réaliser devant mes élèves, j’étais ravi.

L’appareil tint ses promesses et je me souviens par exemple de la figure de diffraction, obtenue avec un dispositif simple, d’un poil de ma barbe !

Plus sérieusement grâce au matériel procuré par le Centre technique de l’Etat on pouvait déterminer la longueur d’onde du rayonnement  du laser ou obtenir de belles figures de diffraction sans une occultation complète du local.

Plus tard mon collègue et ami Jacques Keil qui s’occupait de l’Agrégation en Physique au Facultés de Namur, m’offrit un cliché holographique d’une jolie statuette : il suffisait alors d’éclairer la plaque par le faisceau du laser rendu divergent par un jeu de lentilles pour observer l’image de la statuette en trois dimensions au point de pouvoir « en faire le tour ».

Chaque année je montrais cette expérience dont le montage prenait pas mal de temps.

Un jour en la préparant je reçus un véritable coup de poing dans l’œil asséné par le laser ! Heureusement le faisceau était déjà dispersé et je récupérai facilement.

Cela étant mon splendide laser s’était révolté !

Cela me rendit encore plus prudent !

Commentaires

toutes ces belles technologies peuvent parfois nous jouer de vilains tours. Merci Marc de ta visite.

Écrit par : josiane | 30/09/2013

Répondre à ce commentaire

BONJOUR MARC
heureuse de ton passage chez moi mais en toute honnêteté je dois avouer que l'expérience de ton laser est intéressante mais je préfère les aventures de LECH ET MIRZAH car tu as une façon de les compter que me font rire de bon coeur et je t'en remercie je sais que ces images chez moi rappellent beaucoup de souvenirs a plusieurs personnes pour ma part je n'ai pas de si bons souvenirs hélas mais j'aurais aimé vivre près de cette belle maison de pierre
BONNE SOIREE
BISOUS MARC
DANY

Écrit par : FRUITS CONFITS | 30/09/2013

Répondre à ce commentaire

Il faut toujours faire attention aux expériences
Bonne soirée
Bises

Écrit par : nicole | 30/09/2013

Répondre à ce commentaire

Prof de physique, un métier plus dangereux que celui de prof de religion?
Bonjour à la Gazelle et à son heureux époux.
;-)

Écrit par : MM | 30/09/2013

Répondre à ce commentaire

Bonjour Marc, hé oui, il y a toujours un moment ou les instruments se révoltent !
Il fait beau, frisquet le matin, mais après, ça va.
Le mois de septembre nous quitte en beauté.
J'espère que nous aurons encore quelques beaux jours en octobre.
Bonne semaine, une corbeille de bisous pour vous deux et câlins pour tes quatre pattes.

Écrit par : Chadou | 01/10/2013

Répondre à ce commentaire

Bonjour, très dangereux le lazer, le pourtour de l'oeil n'a pas viré au bleu!!lOll.
Bon W&E

Écrit par : urson | 05/10/2013

Répondre à ce commentaire

On ne se méfie jamais assez de ces bébêtes là ! hihi Les machines nous auront un jour :-)

Écrit par : jacques robert | 10/10/2013

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.