26/12/2014

Ma première cellule

 

Rassurez-vous, je n’ai jamais connu l’incarcération au « gnouf »ni même la vie monastique, les premières cellules que j’ai connues, observées avec émerveillement, étaient celles d’un parenchyme d’oignon ( « pelure » mince et transparente qui entoure chacune des couches successives de ce légume).

 

Mon remarquable professeur de Biologie, «  le grand Léon », voulait que ses élèves observent par eux-mêmes, vérifient son propos. Nous nous succédions donc à l’oculaire du microscope, nous analysions des plantes, il pratiqua même des dissections en classe.  J’ai appris ainsi les rudiments de la Biologie pendant mes trois premières années d’humanités.

 

Je le retrouvai en Terminale pour étudier les lois de l’hérédité et des concepts plus poussés. Ses qualités de pédagogue ont contribué à ma formation de futur enseignant.

 

Par la suite à l’Université, étudiant la Physique, je ne connus plus de cours de Biologie mais mon intérêt demeurait et je profitais de la lecture de revues scientifiques généralistes pour lire des articles concernant cette science.

 

Au début de ma carrière je fus amené à enseigner la Biologie pour compléter ma charge de cours et je fus heureux de retrouver mes vieux cahiers pour construire mes leçons.

 

Pour compléter mes revenus de père de famille nombreuse je donnais quelques heures de cours dans d’autres établissements, c’est ainsi que je fus engagé dans un collège jésuite où le « boss » du labo était mon ami André (SJ) , biologiste . Il m’apprit ainsi que ses supérieurs demandaient aux futurs pères jésuites et professeurs de sciences de choisir la Biologie pour sa formation généraliste à l’Université.

 

Quand, suite à une fluctuation de la population du collège je fus remercié, je fus aussitôt engagé pour mes quelques heures supplémentaires aux Facs de Namur, pour donner des séances d’exercices de Math en candidatures Médecine puis Sciences Economiques

 

J’y vis la reconnaissance de mes anciens employeurs et sans doute  celle de l’amitié d’André.

 

18:23 Écrit par yog | Lien permanent | Commentaires (7) |  Facebook | |

Commentaires

;)

un beau CV..

je me suis toujours intéressée a la biologie petite j'avais un microscope avec lequel je m'amusais beaucoup mais les cours hélàs pas les maths ni la physique...

bonne fin d'année Marc

bises et aux 4 pattes *

Écrit par : nays | 27/12/2014

Répondre à ce commentaire

Fi donc : tu as fréquenté les SJ... tout comme Jipi : pas moi !

Écrit par : godelieve | 28/12/2014

Répondre à ce commentaire

Bonnes fêtes de fin d'année
Amitiés

Écrit par : nicole | 28/12/2014

Répondre à ce commentaire

Bonjour Marc... un magnifique CV, enseigner aux Jésuites ce n'est pas donné à tout le monde...
J'espère que tu vas bien malgré le froid de canard que nous connaissons…toujours pas de neige chez nous, c'est quand même bizarre
Je viens te souhaiter une bonne et agréable journée en ce premier jour de la semaine, la fin d'année est à notre porte et oui c'est pour bientôt !!!
Gros bisous à vous deux et gros câlins à tes gentilles quatre pattes

Écrit par : Chadou | 29/12/2014

Répondre à ce commentaire

bonne fin d'année à toi et aux tiens

Écrit par : TooTsie22 | 29/12/2014

Répondre à ce commentaire

Tu dévoiles un pan de ta vie dans un style admirable. Bravo Marc !

Écrit par : Edouard | 29/12/2014

Répondre à ce commentaire

Beau parcours autour d'une science qui explique la vie !
Meilleurs voeux de longue et belle vie. Amicalment

Écrit par : saravati | 06/01/2015

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.