09/04/2015

Spectacles devant la Meuse

Spectacles devant la terrasse

 

 

Petit garçon, je passais de longues heures sur la terrasse de la villa de mon grand-père maternel sur la rive gauche de la Meuse.

 

Devant moi, je voyais la route puis la berge de la Meuse,  le fleuve et sur la rive opposée le débarcadère, la grand-route invisible et la carrière, sauvage coup de hache dans la colline défigurée. Plus à droite se dressaient les ruines du château féodal de Beaufort où j’imaginais les combats des chevaliers

 

J’entendais le martèlement des pics pneumatiques, les explosions des mines suivies de l’écroulement de la roche. Les blocs récoltés, chargés sur des wagonnets roulant sur des rails, étaient poussés par des manœuvres jusqu’au quai, après avoir traversé la grand-route. Là ils étaient déversés  dans la cale d’un chaland, le plus souvent néerlandais. Les pierres étaient surtout acheminées vers les Pays-Bas pour la construction des digues.

 

Le métier de carrier était très dangereux, un de mes voisins y avait perdu une jambe.

 

Le trafic fluvial était important, j’admirais les remorqueurs à vapeur dont les hautes cheminées vomissaient une fumée noire en remorquant un ou plusieurs chalands. Maintenant, ils me rappellent le décor de certains livres de Georges Simenon.

 

Un soir le fleuve a offert un spectacle insolite : devant un bateau mouche

d’où montait la musique du film « le troisième homme », un nageur s’entrainait pour la traversée de la Manche.

11:06 Écrit par yog | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook | |

06/04/2015

Lisbonne 2

 

24/3/2015

 

Nous prenons le tram15 ( un modèle récent) Praça de Figueira qui mène à Belem dont nous admirons la fabuleuse tour qui défendait l’entrée du port  d’où partaient les caravelles et galions des découvreurs : Diaz, Vasco de Gama…

 

 

P1020162.JPG

 

 

 

 

P1020166.JPG

 

 

 

 

 

du haut de la tour, vue sur le Tage

P1020168.JPG

 

 

 

Contre-plongée !

P1020172.JPG

 

Non loin de la tour se trouve le « Mosteiro dos Jeronimos », bâti dans le style manuélin

 

 

P1020171.JPG

 

 

 

 

 

 

 

Cela fait penser à « notre » gothique mais plus « décoré » (surtout les colonnes), le chœur est baroque avec beaucoup d’harmonie dans les caissons peints de la voute.

 

 

P1020176.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le cloître du mosteiro

 

 

 

 

 

 

 

On voit bien ici les colonnes, arcs sculptés

 

Tout près, dans le centre culturel de Belem nous visitons le musée d’art moderne :

 

2 Miro, 1 Picasso,  1 Bacon, le plus beau( ? ) : la rencontre (1936)par Jacques Herold

 

 

 

 

 

  Une vue sur l’estuaire du Tage, en route vers le Castello ( Tram 28)

P1020180.JPG

 

 

 

La Sé catédral (mélange de styles roman et gothique (très ouvragé + dôme)

 

 

P1020188.JPG

 

 

 

Le chœur baroque de la cathédrale

P1020189.JPG

 

 

 

Tout près de la cathédrale : l’église St Antoine bâtie là où ce saint serait né

 

Notre bistrot favori à la bière très agréable et bifada (sorte de hamburger à la viande de porc)

 

 

 

 

P1020191.JPG

 

Vue sur le Tage depuis le Castello (citadelle) qui domine la ville

 

 

 

 

P1020182.JPG

 

25/3/2015

 

Nous parcourons le fantastique musée Gulbekian riche de tableaux magnifiques dont la visite se termine par les bijoux et verreries de Lalique (dont la très séduisante « libellule »)

 

Parmi les merveilles exposées :splendides monnaies or et argent antiques, vases grecs et persans, fabuleux tapis persans en soie ,grand bas-relief assyrien, plats ouvragés, mosaïques, assiettes chinoises (sortes de bandes dessinées ?), manuscrits  européens enluminés, diptyques très fins (20x25 cm), Rubens : Hélène Fourment, Rembrandt :Athena casquée et le vieillard, riche mobilier ancien de tout beauté, deux Turner (dont « la Tempête »), le dégel de Monet, un Manet ( « le gamin aux cerises » à l’espièglerie bien rendue, on dirait qu’il rigole en voyant défiler les visiteurs, sculptures de Rodin dont la « Bénédiction », Arc en ciel de Milet, des Corot dont Venise…

 

Fantastique musée qui mériterait plusieurs jours de visite.

 

Le soir dernier tour en funiculaire conduit par le « best tram-driver in the world » que nous retrouvons au troquet près de l’hôtel, nous y buvons ginja (apéro aux cerises) et cognac. La sagesse nous ramène à l’hôtel alors que la guindaille allait s’amorcer.

 

En conclusion Lisbonne est une ville belle et agréable et ses habitants sont charmants.

 

26/3/2015 retour sur un avion portugais, partenaire de SN Brussels, Edouard nous y attendait et nous ramena chez nous, nous le remercions pour son aide si précieuse et efficace.

 

 

 

14:12 Écrit par yog dans Général | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : lisbonne, belem, tage, gulbekian |  Facebook | |