01/06/2015

Saucisse volante ?

 

 

Un peu d’ Histoire : comme je l’ai lu jadis, dans une « histoire de l’Oncle Paul » (Ed Dupuis), le pilote français Guynemer, comme d’autres, était chargé de détruire en vol les ballons d’observation ennemis appelés « saucisses volantes ».

Nous venons de connaître une autre histoire de saucisse volante :

La Gazelle s’apprêtait à déguster une saucisse posée dans son assiette, elle se leva pour prendre un plat et quand elle revint la saucisse s’était envolée. Le mystère fut de courte durée, sous la table Mirzah achevait de manger le butin du vol !

En fins limiers nous avons reconstitué le larcin : profitant de l’inattention de la Gazelle, Lech a balancé la saucisse sous la table, le recel par Mirzah fut de courte durée, elle dévora aussitôt le butin frustrant Lech de sa part.

Lech, voleuse volée, n’osa pas porter plainte.

Selon une de ses expressions, la Gazelle mangea par cœur.

Nous allons imaginer un système de protection contre les prédateurs « aériens » de saucisses désormais volantes.

 

PS : Mirzah repue dort dans mon fauteuil, sans le moindre remord, l’éducation de ce brave chien serait-elle ratée ou trop permissive ?