03/12/2014

Haut les mains !

Haut les mains !

 

 

Mon brave feu a faim, je le recharge de quelque bûche, il me  remercie par une bondissante flamme.

 

Je recule et sens une arme pointée dans mon dos, je sursaute, la menace s’efface et je me retourne : c’était Pusty, dressée sur la table derrière moi qui m’avait effrayé en appliquant sa patte entre mes omoplates. Ouf !

Cet animal joue les James Bond.

 

A propos de bond, elle découvre encore un nouveau jeu périlleux : elle saute sur un meuble bas, d’autre bond elle s’agrippe au sommet d’une porte puis se balade sur son chant. En bas Mirzah comme Maître Renard guette la chute de sa proie.

 

17:11 Écrit par yog dans Général, Loisirs | Lien permanent | Commentaires (4) | Tags : feu, chat, bond, saut |  Facebook | |

22/11/2014

Les petites phrases du Prof de Math

Les petites phrases du prof de Math

 

Pour mes trois dernières année d’enseignement secondaire, j’eus le bonheur de bénéficier d’un extraordinaire professeur de mathématiques.

Il nous prenait par exemple, après la récréation, avec pour tout document son carnet de note, en disant « suivez » ponctué d’un toussotement dont il avait le secret.

Arrivés en classe, parfois il interrogeait un élève mais le plus souvent il envoyait l’un de nous au tableau pour exposer la nouvelle matière sous sa guidance. La fréquence de ce passage était un indicateur de la valeur d’un élève. C’était aussi l’apprentissage de s’exprimer en public, qu’il s’agisse d’Algèbre ou de Géométrie, le tout de manière rigoureuse. Un jour au tableau pour un théorème de géométrie à démontrer, je dessinai la figure puis je dis «  je baptise ce point B », il me reprit en disant « vous ne baptisez pas, vous appelez ! »

Il lui arrivait de faire des interrogations « surprises » sur la matière du cours précédent et un jour un condisciple qui ne s’était pas assez préparé lui demanda de reporter la petite épreuve .

Le magister répondit : « il ne faut pas prendre les enfants du bon Dieu pour des canards sauvages, vous ferez l’interro come tout le monde, comme tout le monde » ponctué du toussotement désormais classique. Bien avant le succès du film éponyme !

Nous l’admirions beaucoup, imitions sa manière de parler et de tousser comme lui, si bien qu’un jour un condisciple toussa comme le maître en classe.

Quand je débutai ma carrière de professeur, je fus très heureux de pouvoir m’inspirer de ses cours .

16:19 Écrit par yog | Lien permanent | Commentaires (6) | Tags : professeur, math, classe, interrogation |  Facebook | |

13/11/2014

Un chat noir usurpateur

Lech et le chat noir

 

A une brocante, la Gazelle a acheté un  chat  noir postiche, il est un peu plus gros qu’un chat normal, extérieur en plastique et intérieur indéfini.

J’ai été chargé de  le fixer sur une table de notre terrasse au moyen de liens verts utilisés pour lier les sacs poubelles. Sa légèreté lui fait subir les caprices du vent et lui communique un semblant de vie accentué par l’éclat de ses yeux verts et cruels. Les petits oiseaux redoutent déjà cet intrus.

Nous avons voulu le confronter à Lech. L’erzatz  de chat a effrayé Lech, après l’avoir flairé elle a bondi de la table, poursuivie aussitôt par Mirzah.

Deux semaines plus tard l’épouvantail s’affaisse et je l’examine : sa structure n’est pas rigide. En l’observant de près des écorchures sur son « pelage » laissent apparaître un intérieur en mousse .

Cela explique son manque de rigidité et surtout que Lech ne le craint plus et lui décoché quelques solides coups de griffes.

La maîtrise du terrain reste donc à au chat vivant et légitime et « l’envahisseur » finira par être éliminé, même si Mirzah veut jouer les casques bleus

 

12:16 Écrit par yog dans Général | Lien permanent | Commentaires (7) | Tags : chat, postiche, cruel, griffes, épouvantail |  Facebook | |

05/11/2014

La nuit toutes les souris sont grises

La nuit sourit à Lech

 

Lech aime les positions élevées, comme mon copain qui jadis aux commandes de son pont roulant avait une situation plus haute que son patron. Elle passe de longues heures couchée sur une valise déposée au sommet d’une garde-robe  et garnie d’une couverture, disposée par la Gazelle, pour assurer le confort du félin.

Lech y accède par bonds successifs du lit au faîte du secrétaire et de là à son poste de repos ou de guet.

Il faut croire que l’absence apparente du prédateur rayé enhardit les souris et qu’il s’agit là d’une ruse de la chatte.

Hélas pour elles Lech là-haut dispose des qualités recherchées par les forces aériennes à la fois chasseur de jour et de nuit, dotée de puissants détecteurs

Discrètement elle quitte son aire, sort silencieusement l’appartement par la chatière, traque avec succès les petits rongeurs, les poursuit et les capture. Elle pratique une chasse sportive et ne dévore pas ses victimes pour faire constater par ses maîtres l’efficacité de son travail .

Le chat-chasseur ( de l’archiduchesse ?) amène ainsi ses proies sur le passage des humains pour présenter ses prises.

C’est triste pour les souris peut-être mais souvenez-vous des sévices qu’elles infligent au pauvre Tom dans les dessins animés de Hanna et Barbara.

 

 

10:00 Écrit par yog | Lien permanent | Commentaires (12) | Tags : chats, souris, chasse, garde-robe, bond |  Facebook | |

03/11/2014

Istambul (2)

 

Samedi 27 septembre

 

Nous gravissons à nouveau la colline pour visiter la basilique Sainte Sophie, un peu massive à l’extérieur et si belle par sa décoration intérieure aux splendides mosaïques.

 

 

 

 

 

P1020092.JPG

P1020107.JPG

  P1020106.JPG

Après Ste Sophie ,une de ses rivales : la Mosquée Bleue

 

P1020112.JPG

 

 

 

 

 

                                                                       

P1020117.JPG

                                                                        

P1020115.JPG

Après Ste Sophie ,une de ses rivales : la Mosquée Bleue

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ensuite nous descendons dans la citerne basilique, rapidement grâce à un guide qui nous fait dépasser  une très longue file.

 

Sur la pente nous visitons la mosquée « Sokolu » belle, simple, sobre et toute en harmonie

 

                                                                     

P1020120.JPG

 

 

 

 

 

 

 

Plus bas encore, presqu’au rivage nous entrons dans la petite Sainte Sophie plus simple et élégante que sa grande sœur.

 

 

 

Le soir, excellent repas de poissons dans un restaurant du pont de Galata

 

 

 

 

 

18:40 Écrit par yog | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : istambul, sainte sophie, mosquée |  Facebook | |

27/10/2014

fabuleuse Istambul (bis)

Fabuleuse Istambul

 

Jeudi 26 septembre 2014

Très tôt nous prenons le train pour Schipol (NL) d’où notre avion décolle avec presqu’une heure de retard probablement en l’attente d’un passager hilare.

Nous nous posons à Istamboul ( rive asiatique : Sabiha Gokcen ) , après les formalités de visa nous retrouvons la navette qui doit nous ramener à l’hôtel.

Hélas les retards accumulés ont probablement amené les hôteliers à louer les chambres réservées, à plusieurs reprises l’accompagnateur doit trouver un autre gîte pour ses voyageurs. Comme nous serons les derniers débarqués, notre chambre n’est fatalement plus libre mais les responsables de l’hôtel nous ont trouvé une autre  toute proche et nous offrent le repas du soir en compensation. Pour ce repas d’excellents sandwichs nous retrouvons la bonne bière « efes ».

Le lendemain matin nous déposons nos valises à l’hôtel Orka Royal notre réservation primitive.

Notre première visite, selon l’excellent projet établi par notre fille, sera le palais de Topkapi, vaste complexe, où nous visiterons surtout le harem après avoir admiré la cour de cérémonie et les salles de réception des diplomates.

 

P1020077.JPG

 

 

 

P1020078.JPG

 

P1020082.JPG

 

 

 

 

P1020087.JPG

 

 

 

 

Splendides décorations, locaux agréables il s’en dégage une rare harmonie esthétique ! Elles nous rappellent les « azuleos » de Grenade

A la sortie la tête pleine de ces merveilles délicates, nous débouchons devant la basilique Sainte Sophie, à la fois massive et élégante et sommes abordés par des gens qui nous proposent une balade en bateau sur le Bosphore et la Corne d’Or. Sur la carte tout est plat, mais en réalité pour visiter les sites historiques (Sultanahmet) il faut chaque fois grimper sur une colline. En fait la ville est assez escarpée.

 

Nous descendons vers l’embarcadère et nous monterons à bord du bateau de plaisance.

P1020096.JPG

 

 

Palais Dolmabahce , beau qui fait penser à un petit « Versailles »

 

P1020104.JPG

 

Sur le Bosphore (rive droite en allant vers la mer Noire) Kuleli Lisesi Lycée militaire

 

P1020099.JPG

 

En haut à gauche, la forteresse Roumali et au-delà du pont commence la Mer Noire qui était verrouillée sur les deux rives par des fortifications.

De retour nous nous promenons sur le pont de Galata le long duquel, des deux côtés, se trouvent des restaurants où par deux fois nous mangerons de l’excellent poisson, il fait frais mais l’atmosphère est agréable et décontractée.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

09:52 Écrit par yog | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook | |

26/10/2014

Fabuleuse Istambul

 

Fabuleuse Istambul

 

 

 

Jeudi 26 septembre 2014

 

Très tôt nous prenons le train pour Schipol (NL) d’où notre avion décolle avec presqu’une heure de retard probablement en l’attente d’un passager hilare.

 

Nous nous posons à Istamboul ( rive asiatique : Sabiha Gokcen ) , après les formalités de visa nous retrouvons la navette qui doit nous ramener à l’hôtel.

 

Hélas les retards accumulés ont probablement amené les hôteliers à louer les chambres réservées, à plusieurs reprises l’accompagnateur doit trouver un autre gîte pour ses voyageurs. Comme nous serons les derniers débarqués, notre chambre n’est fatalement plus libre mais les responsables de l’hôtel nous ont trouvé une autre  toute proche et nous offrent le repas du soir en compensation. Pour ce repas d’excellents sandwichs nous retrouvons la bonne bière « efes ».

 

Le lendemain matin nous déposons nos valises à l’hôtel Orka Royal notre réservation primitive.

 

Notre première visite, selon l’excellent projet établi par notre fille, sera le palais de Topkapi, vaste complexe, où nous visiterons surtout le harem après avoir admiré la cour de cérémonie et les salles de réception des diplomates.

 

 

 

 

 

 

 

 

P1020077.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 P1020079.JPG

 

 

 

 P1020082.JPG

 

 

Splendides décorations, locaux agréables il s’en dégage une rare harmonie esthétique ! Elles nous rappellent les « azuleos » de Grenade

 

11:26 Écrit par yog dans Général, Loisirs | Lien permanent | Commentaires (5) | Tags : harem, istambul, azuleos, voyage |  Facebook | |