10/04/2014

Une sieste peu évangélique ?

 

Allongé sur le couvre-lit, j’appelle Lech qui aussitôt me rejoint et sous les caresses de ma main droite elle se met à ronronner comme il sied à tout bon chat.

 

Bien vite Mirzah arrive au bord du lit et réclame, elle aussi, la main de son maître.

 

Mes deux mains fouraillent leurs toisons respectives …. mais contrairement au précepte de Jésus ma main droite n’ignore pas ce que fait ma gauche !

 

Mirzah est insatisfaite, elle contourne le lit, d’un saut s’y juche et réclame à nouveau ma main à peine libérée. Elle est moins discrète que Lech et démarre ses coups de lèche en cherchant mon visage. Il m’est impossible de l’en dissuader !

 

Ma sieste est donc terminée et je laisse les deux petites bêtes maîtresses du terrain.

 

Après tout, n’était-ce pas leur objectif ?

 

J’ai encore été eu !

 

19/05/2011

La polyphasie chez les chats

Pépé, Pusty : même combat pour une qualité de vie ?

 

Quand les gens « normaux » travaillaient, Pépé se reposait ou s’amusait. Quand après leur journée, les gens « normaux » voulaient se reposer, Pépé, en pleine activité, les traitait de paresseux.

 

C’est un peu pareil avec Pusty, poly phasique (beau mot retenu de mes cours de psycho qui n’ont donc pas été inutiles !) comme tous les chats.

 

Cet animal dort n’importe quand, selon son bon plaisir, mais la nuit dès cinq plombes du mat  nous réveille par de tendres coups de lèche sur le nez ou petits coups de griffe si on ne la caresse pas assez vite.

 

Finalement n’a-t-elle pas raison ? Se reposer quand la fatigue l’envahit et s’activer des que le tonus est rétabli serait plus sage !

Les chats sont vainqueurs par K.O du métro, boulot, dodo.

 

Hélas nous pauvres humains sommes régis par des horloges impitoyables et plus encore pour ceux qui connaissent les 3 fois 8 heures.

 

Bon sang la rébellion me gagne et je vais me coucher comme Alexandre le bienheureux !

 

NDLR billet écrit avec Lech qui dort toute confiante sur mes genoux, éveillée, elle s’empare du clavier et écrit n’importe quoi.