03/12/2014

Haut les mains !

Haut les mains !

 

 

Mon brave feu a faim, je le recharge de quelque bûche, il me  remercie par une bondissante flamme.

 

Je recule et sens une arme pointée dans mon dos, je sursaute, la menace s’efface et je me retourne : c’était Pusty, dressée sur la table derrière moi qui m’avait effrayé en appliquant sa patte entre mes omoplates. Ouf !

Cet animal joue les James Bond.

 

A propos de bond, elle découvre encore un nouveau jeu périlleux : elle saute sur un meuble bas, d’autre bond elle s’agrippe au sommet d’une porte puis se balade sur son chant. En bas Mirzah comme Maître Renard guette la chute de sa proie.

 

17:11 Écrit par yog dans Général, Loisirs | Lien permanent | Commentaires (4) | Tags : feu, chat, bond, saut |  Facebook | |

13/11/2014

Un chat noir usurpateur

Lech et le chat noir

 

A une brocante, la Gazelle a acheté un  chat  noir postiche, il est un peu plus gros qu’un chat normal, extérieur en plastique et intérieur indéfini.

J’ai été chargé de  le fixer sur une table de notre terrasse au moyen de liens verts utilisés pour lier les sacs poubelles. Sa légèreté lui fait subir les caprices du vent et lui communique un semblant de vie accentué par l’éclat de ses yeux verts et cruels. Les petits oiseaux redoutent déjà cet intrus.

Nous avons voulu le confronter à Lech. L’erzatz  de chat a effrayé Lech, après l’avoir flairé elle a bondi de la table, poursuivie aussitôt par Mirzah.

Deux semaines plus tard l’épouvantail s’affaisse et je l’examine : sa structure n’est pas rigide. En l’observant de près des écorchures sur son « pelage » laissent apparaître un intérieur en mousse .

Cela explique son manque de rigidité et surtout que Lech ne le craint plus et lui décoché quelques solides coups de griffes.

La maîtrise du terrain reste donc à au chat vivant et légitime et « l’envahisseur » finira par être éliminé, même si Mirzah veut jouer les casques bleus

 

12:16 Écrit par yog dans Général | Lien permanent | Commentaires (7) | Tags : chat, postiche, cruel, griffes, épouvantail |  Facebook | |

20/04/2014

Que fait la Police ?

 

Voilà une expression courante que le langage populaire a étendu à toute situation anormale, en voici un exemple.

 

Il y a quelques jours nous avons découvert dans le living une souris morte, aussitôt nous avons félicité Lech pour sa compétence professionnelle et simultanément déploré le sort de l’élégant petit rongeur.

 

Par la suite nous avons à nouveau fait la même découverte.

 

Le comportement de Mirzah, plus tard, nous a paru bizarre, elle renifle systématiquement et avec insistance sous le bas de la bibliothèque qui se trouve dans la véranda.

 

N’y comprenant plus rien nous avons appelé au secours le Sherlock du comportement animal, le Pr Burp (1).

 

Bouffarde au bec et loupe à la main, il scruté les lieux des crimes pour nous communiquer finalement ses conclusions.

 

 Les rongeurs pénètrent par la chatière, chose incroyable pour des souris, et ont établi un camp de base sous la bibliothèque. Lech est innocente et c’est Mirzah qui, par solidarité, se charge du « travail » de « hunter killer » (chasseur/tueur).

 

Nous sommes sidérés d’abriter un chat et un chien aux rôles inversés, où allons-nous ? Il n’y a plus de saisons !

 

  1.  Lire à ce sujet les albums du génial Marcel Gotlib (la rubrique à brac et d’autres aux Ed Dargaud)

 

05:53 Écrit par yog dans Général, Loisirs | Lien permanent | Commentaires (6) | Tags : souris, chat, chien, capture, inversion |  Facebook | |

10/04/2014

Une sieste peu évangélique ?

 

Allongé sur le couvre-lit, j’appelle Lech qui aussitôt me rejoint et sous les caresses de ma main droite elle se met à ronronner comme il sied à tout bon chat.

 

Bien vite Mirzah arrive au bord du lit et réclame, elle aussi, la main de son maître.

 

Mes deux mains fouraillent leurs toisons respectives …. mais contrairement au précepte de Jésus ma main droite n’ignore pas ce que fait ma gauche !

 

Mirzah est insatisfaite, elle contourne le lit, d’un saut s’y juche et réclame à nouveau ma main à peine libérée. Elle est moins discrète que Lech et démarre ses coups de lèche en cherchant mon visage. Il m’est impossible de l’en dissuader !

 

Ma sieste est donc terminée et je laisse les deux petites bêtes maîtresses du terrain.

 

Après tout, n’était-ce pas leur objectif ?

 

J’ai encore été eu !

 

21/03/2014

Madame Meteo Lech et la nostalgie

Lech et le bulletin météo

 

Pendant la nuit et plusieurs fois Lech saute sur notre lit pour recevoir des caresses.

Généralement elle revient alors du dehors par la chatière et nous propose par la même occasion le relevé météo du moment ;

A la première caresse je connais la température extérieure, la présence de pluie et même son intensité.

Grâce à ses escapades nocturnes je dispose d’une station météo mobile en temps réel !

Pour la prévision, je dois me contenter des dictons populaires qui interprètent son comportement comme «  lorsque le chat passe la patte sur l’oreille, c’est signe de pluie… »

Hélas Monsieur Jules Metz Météo n’est plus parmi nous, j’aurais aimé lui soumettre la question !

Il aurait pu dire « chat qui rentre en coup de vent, signe de gros temps ! » ou «  chat tigré le soir au coin du feu, temps gris demain »

Lech vient de lire ce billet et  se tapote la tempe …

 

13/03/2014

Lech chasseresse !

Lech a attrapé sa première souris

 

Lech est désormais admise dans le club des prédateurs !

Je suis ému en emportant la dépouille du malheureux rongeur et en me rappelant la dure loi de la jungle « manger ou être mangé ».

Mais où a-t-elle capturé sa victime, j’espère que cela s’est passé à l’extérieur et que Lech a juste voulu me démontrer ses aptitudes de chasseresse en ramenant sa proie?

Voici la petite bête adoubée chevalier de la chasse aux souris : (Lech evalier !?!) faut-il m’en réjouir ?

Réflexion faite les humains ne sont-ils pas les pires prédateurs de la planète ? Auquel cas la petite chatte ne serait qu’une apprentie à côté de son faux-cul de maître carnivore, piscivore, énergétivore, pollueur…

Lech m’amène à faire mon autocritique ! Je ne dois pas voir la paille dans son œil alors qu’il y a une poutre dans le mien !

Elle ronronne de mieux en mieux, se fait plus câline, s’exprime par la nuance de ses cris d’appel ou de contentement.

Heureusement comme chasseresse, elle n’égale pas ses cousins tigres et lions sauf pour sa beauté, son élégance de mini félin tigré.

17:28 Écrit par yog | Lien permanent | Commentaires (8) | Tags : chat, souris, prédateur, énergivore |  Facebook | |

31/01/2014

Pusty hante nos nuits

Les activités  de Lech

 

 

Comme tous les chats  Lech est polyphasique : elle alterne périodes d’activité et de sommeil.

La nuit elle part se promener silencieusement, hormis le bruit de la chatière qui se referme, et revient mouillée par la pluie ou le pelage glacé par le froid. Elle saute alors sur le lit pour se faire caresser et accessoirement sécher ou réchauffer. Pour me remercier elle ronronne.

Parfois lassée des assiduités de son ami humain, elle saute du lit aussitôt coursée par Mirzah, qui ne dort que d’un œil, et réveille ses maîtres.

Elle attend alors notre endormissement pour entamer son exploration spéléologique : elle s’introduit dans le lit douillet pour me griffer les orteils, assurant ainsi l’animation de mes nuits.

Il lui arrive aussi de raviver mon passé didactique : dernièrement elle se trouvait sur petite table légère, elle bondit soudainement et je vis nettement le recul de la table comme le prévoit la théorie de la conservation de la quantité de mouvement (qui explique aussi le recul des canons après le tir) . Grâce à elle j’ai revécu un instant ma vie de professeur de Physique, ce chat serait-il capable de me rajeunir ?