09/11/2013

Séquence Bonheur

Séquence bonheur

 

La Gazelle me mitonne des boulettes façon « Madeleine », repas qui enchanta mon enfance au restaurant de mon école où officiait Madeleine ( concierge et autoritaire cheffe de la cuisine). Elles seront délicieusement conformes à mes souvenirs.

Du coup je renonce, ce midi, à mon whisky habituel pour prendre un pastis comme apéro et mes pensées vont alors vers Mr Ricard celui qui a réappris aux Français le goût de l’eau  qui maintenant se répand en Europe. Goût salutaire surtout si l’on utilise de l’eau ferrugineuse comme le conseillait le regretté Bourvil.

Le goût pour les boissons anisées a induit des dichotomies : si en Belgique on se partage surtout entre le Standard et Anderlecht, d’autres doivent choisir entre Ricard et Pernod et …. choisir c’est renoncer !

Les choix sont parfois cornéliens comme le Capitaine Haddock (dans le « crabe aux pinces d’or »,je pense) sommé par l’infâme Allan de choisir entre dormir avec la barbe en dessous ou au-dessus des couvertures. J’invite les lectrices et lecteurs à vérifier cet exemple dans l’œuvre d’Hergé.

Allons trêve de divagations existentielles et comme disent mes fils « blanchissons le jaune » !

J’invite les distributeurs des boissons citées à m’adresser des bons d’achat pour la publicité que je leur ai faite.

Anisément vôtre,

Yog,