14/11/2010

Les dominos de Tchoupy

 

Pendant une semaine nous avons vécu chez Tchoupy, Gaïa et Déba car leurs parents étaient invités pour un mariage en Roumanie. Le vendredi soir, Tchoupy qui vient d’entrer en première primaire nous a ramené plusieurs feuilles de demis dominos avec pour mission de les coller sur du bristol et ensuite plastifier sur les deux faces, puis découper.

 

Heureusement le Lama prenait les petits pour 24 heures le week-end si bien que nous avons passé quelques heures pour réaliser ce petit bricolage de retour chez nous auprès de nos chats et chien.

 

Je me suis alors rappelé que moi aussi j’avais, il y a 57 ans, appris les rudiments du calcul en utilisant ces petits carrés peuplés de petits ronds.

Epoque fabuleuse de ce début d’une longue scolarité où mon vieux maître était un ami de mon grand-père Edouard, lui aussi instituteur. Pour rejoindre sa classe il utilisait trois modes de locomotion : un premier vélo de chez lui à la gare de Statte (Huy), le train jusque Seilles(Andenne) où à peine débarqué il enfourchait son autre bicyclette pour rejoindre l’école.

Cela me semblait magique !

 

Dès le début j’obtins de très beaux résultats et à Pâques, en vacances à la ferme de Haut-Cornet, je lisais déjà mon premier livre : les contes de ma Mère l’Oie.

Mes maîtres pratiquaient un élitisme de bon aloi : pousser chaque enfant au maximum de ses possibilités et ainsi l’école jouait son rôle d’ascenseur social.

 

J’éprouve une reconnaissance émue en pensant aux remarquables enseignants qui m’ont formé tandis que devenu membre de leur confrérie je fulmine contre les quelques crabes que j’ai hélas du aussi subir. Curieusement beaucoup de mes bons maîtres rappelaient, en lançant l’éponge sur quelque potache inattentif, qu’ils étaient officiers d’artillerie !

 

Nombre d’entre eux avaient connu la captivité en Allemagne, où certains côtoyèrent des universitaires, officiers comme eux, qui meublaient leur temps en leur donnant cours et ainsi à leur retour au pays ils obtinrent en un temps record, à leur tour, un titre universitaire.

Des collègues physiciens me racontèrent qu’ils avaient conçu une radio de fortune démontable dont ils dispersaient les composants en cas d’inspection, une lessiveuse…. tout cela à l’insu de leurs gardiens !